Créateurs

Tarifs et formulaires / Diffuser

Les droits d'auteur sont calculés en fonction du service rendu par la musique à son utilisateur. Le mode de calcul est indépendant de l'origine, du genre des oeuvres, de leur nombre et de leur durée.

Démarches : diffuser

Vous diffusez publiquement de la musique de manière permanente ou régulière dans votre établissement?
4 étapes sont nécessaires pour être en règle avec la SACENC.

Principe : diffuser

Une œuvre est la création d'un auteur, le fruit de sa réflexion et de son travail. C'est l'un des principes fondamentaux du Code de la Propriété Intellectuelle.

Tarifs et formulaires / Produire

Calculée en fonction du prix du support, du nombre d'œuvres reproduites et de leur durée, la redevance résulte de l’application d’un pourcentage
sur le prix de chaque exemplaire fabriqué. A noter qu’elle ne peut être inférieure à un montant minimum.

Rappel : Les supports destinés à la distribution gratuite ne sont pas exonérés du paiement des DRM (Droits de Reproduction Mécanique).

Démarches : produire

La reproduction d’œuvre(s) musicale(s) requiert une autorisation écrite et préalable de la SACENC.
Pour obtenir cette autorisation, 3 étapes sont nécessaires.

Étape 1 : Déclarer le CD ou le DVD à la SACENC

Vous devrez compléter le formulaire de demande d'autorisation de reproduction mécanique.

Principe : produire un CD, un DVD, un CD-ROM...

Une œuvre est la création d'un auteur, le fruit de sa réflexion et de son travail. C'est l'un des principes fondamentaux du Code de la Propriété Intellectuelle.

Modèle de contrats

Tu autem, Fanni, quod mihi tantum tribui dicis quantum ego nec adgnosco nec postulo, facis amice; sed, ut mihi videris, non recte iudicas de Catone; aut enim nemo, quod quidem magis credo, aut si quisquam, ille sapiens fuit. Quo modo, ut alia omittam, mortem filii tulit! memineram Paulum, videram Galum, sed hi in pueris, Cato in perfecto et spectato viro.

Aide à la création

Tu autem, Fanni, quod mihi tantum tribui dicis quantum ego nec adgnosco nec postulo, facis amice; sed, ut mihi videris, non recte iudicas de Catone; aut enim nemo, quod quidem magis credo, aut si quisquam, ille sapiens fuit. Quo modo, ut alia omittam, mortem filii tulit! memineram Paulum, videram Galum, sed hi in pueris, Cato in perfecto et spectato viro.

Rémunération

Tu autem, Fanni, quod mihi tantum tribui dicis quantum ego nec adgnosco nec postulo, facis amice; sed, ut mihi videris, non recte iudicas de Catone; aut enim nemo, quod quidem magis credo, aut si quisquam, ille sapiens fuit. Quo modo, ut alia omittam, mortem filii tulit! memineram Paulum, videram Galum, sed hi in pueris, Cato in perfecto et spectato viro.

Droit d'auteur

Tu autem, Fanni, quod mihi tantum tribui dicis quantum ego nec adgnosco nec postulo, facis amice; sed, ut mihi videris, non recte iudicas de Catone; aut enim nemo, quod quidem magis credo, aut si quisquam, ille sapiens fuit. Quo modo, ut alia omittam, mortem filii tulit! memineram Paulum, videram Galum, sed hi in pueris, Cato in perfecto et spectato viro.

Pages